L'école où on apprend à apprendre

A HETIC nous pensons que l'un des défis majeurs de l'éducation est de lutter contre l'obsolescence des compétences acquises par les étudiants face à l'évolution de plus en plus rapide des technologies. Accompagner nos étudiants vers une employabilité durable telle est notre mission
HETIC la grande école de la Tech

La loi de Moore qui régit l'évolution des technologies ainsi que celle de Huang lui succédant peu à peu ont des effets collatéraux sur le monde du travail et ce dans tous les domaines : commerce, finance, automobile… Selon le cabinet McKinsey, la moitié des heures travaillées en France seront potentiellement automatisables d'ici 2022.

De même la présidente de l’Observatoire des métiers du futur, Isabelle Rouhan, estime qu'un enfant en maternelle connaîtra en moyenne neuf métiers différents au cours de sa vie. C'est donc pour lutter contre c'est obsolescence programmée des compétences qu'à HETIC, l'enseignement des soft skills est aussi important que celui des hard skills.

La curiosité, la clé de voûte vers une carrière épanouissante

Selon l'OCDE, de nos jours, une compétence technique a une durée de vie de de 18 mois. Ce qui veut dire qu’une partie des compétences apprises par un étudiant en début de cursus seront dépassées lorsqu'ils entreront dans la vie active et ce peu importe l'école ou la filière qu'il a choisie. C'est pour cette raison, notamment, qu'à l'école HETIC nous apprenons aux étudiants à apprendre.

L'objectif est de leur apprendre à être curieux du monde qui les entoure et à suivre l'évolution des technologies et des usages en vigueur dans le monde professionnel car être dans une école de la tech qui forme aux métiers du numérique n'empêche de pouvoir être obsolète.

Pour attiser la curiosité ainsi que l'envie d'apprendre à nos étudiants nous nous appuyons aussi bien sur les cours théoriques que sur des projets. Voici deux exemples, parmi tant d'autres, de notre façon de faire

Etudiants  en pause entre 2 cours

La Veille

Le premier cours de la 1ère du bachelor webmarketing & UX Design d'HETIC s'intitule apprendre à organiser sa veille. Pour rappel le webmarketing est un domaine très vaste regroupant des disciplines comme le SEO, le SEA, le social media, la Data analytics, la rédaction web…

 Bref, toutes ces disciplines peuvent se voir fortement impactées par un changement technologique. Par exemple, un changement de l'algorithme du moteur de recherche de Google peut rendre caduques de nombreuses techniques apprises en SEO et en rédaction web.

C'est donc dans cette optique que le cours de veille à été conçu, l'objectif étant de leur partager des sources d'information pertinentes, tout en les incitant à en trouver des nouvelles et de leur apprendre à organiser leur veille grâce à des outils comme Feedly ou Pocket. De plus, les consignes sont claires, la veille est à faire quotidiennement et tout au long de leur carrière.

Projet des étudiants de 3ème année du Programme Grande école

Le cursus grande école d'HETIC se déroulent en 5 ans. Les 3 premières années sont dédiées à l'apprentissage des fondamentaux du web : développement web, marketing digital, webdesign, UX, management, data analytics… Dès le début de l'année, nos étudiants sont lâchés dans le grand bain et commencent avec une semaine de Projet. 

Cette année les étudiants de 3ème année du programme grande école avaient pour mission d'imaginer un produit, répondant à une problématique sociétale (démographie, surpopulation carcérale, pollution…), dont le lancement aurait lieu dans les années 2040.

Les étudiants ont donc dû se renseigner sur l'avancement des technologies des produits qu'ils comptaient concevoir et se projeter dans le futur. Cet exercice leur à donc demandé un gros travail de recherche, de conception ainsi que de l'ingéniosité afin de le présenter correctement. Les résultats étaient d'ailleurs hautement qualitatifs, suivez-nous sur nos différents réseaux sociaux afin de ne pas manquer le futur article à venir qui y sera consacré.

Etudiants de 3ème année du programme grande école en pleine restitution de projet

Un enseignement qui dépasse les murs de l’école

À HETIC l’enseignement ne s'arrête pas aux heures de cours. Tous nos cursus se font avec 1 ou 2 années d’alternance et comme Brontis Guilloux, référent pédagogique des bachelors, le dit aux étudiants, pour être au niveau requis par les recruteurs il faut travailler 1 à 2 heures par jour chez soi.

Le travail à faire chez soi ne consiste pas à faire des “devoirs”. Nous considérons nos étudiants comme de futurs professionnels, il consiste donc à faire de la veille technologique et à pratiquer d’eux mêmes les compétences qu’ils ont acquises en cours.

Toujours dans l’optique d’inciter les étudiants à pratiquer et continuer d’apprendre en dehors du cadre scolaire, ils ont tous accès à Synerg’HETIC qui est la junior entreprise de l’école. entièrement géré par les étudiants cela leur permet de se former entre eux,de travailler sur des vrais projets professionnels et, cerise sur le gâteau, d’être rémunéré.

Envie d’en savoir plus ?

Vous désirez en savoir plus sur notre pédagogie et nos formations ? Prenez rendez-vous avec un de nos conseillers.

Je prends RDV