Comme chaque année depuis maintenant 4 ans, la conférence React Europe se déroule à Paris au mois de Mai et réunit des centaines de développeurs autour de l’écosystème React. Durant une semaine, Hélène, Joseph, Kelly et Grégoire, quatre Héticiens en 3ème année du programme Grande École ont pu participer à l’organisation de cet événement.

Un événement d’ordre international

Lundi matin, 8h30. L’espace Charenton est encore calme, laissant place à de grandes salles décorées aux couleurs de la conférence. “On attend près d’un millier de personnes pour les deux jours de conférence”. C’est sur ce chiffre que Patrick Aljord, organisateur de React Europe, nous a accueilli.

React Europe, c’est une occasion unique pour des ingénieurs et experts du développement web venus du monde entier de se réunir, et ainsi de discuter autour des outils et pratiques qui composent leur quotidien.

Se sont ainsi suivis deux jours de workshops et deux jours de conférences. Ces deux formats nous permettent en tant qu’Héticiens de découvrir de plus près les membres et les acteurs influents de cette communauté grandissante. Cette année, c’est plus de 35 intervenants qui ont partagé leur réflexion et leur savoir sur ce domaine.

Nous avons même eu l’honneur de voir un Héticien monter sur scène en tant que conférencier. Ils ‘agit de Charles Mangwa, étudiant en 4e année que vous avez peut-être vu récemment dans l’article consacré à Reason.

conference react europe 2018 hetic conference react europe 2018 hetic

Un écosystème aux facettes diverses

Conceptualisé par Facebook en 2013, React.js est une librairie Javascript permettant de créer des interfaces utilisateurs réactives. Organisée en composants à la manière de bricks Lego que nous viendrions assembler, une interface créée avec React.js se met à jour continuellement en fonction des informations qui lui sont transmises. Activement maintenue par la société de Mark Zuckerberg et de nombreux développeurs open-source, React est aujourd’hui utilisée par de grandes entreprises telles que AirBnB, Uber, Walmart ou encore des startups en phase de croissance telle que Algolia.

Plus qu’une librairie, c’est aujourd’hui un véritable écosystème qui permet au quotidien à près d’un million de développeurs de concevoir des interfaces pour le web, le mobile avec React Native ou même la réalité virtuelle avec React VR.

Cette édition 2018 traite tout particulièrement de la notion de “composant universel”, ou comment créer une brique ré-utilisable sur toutes les plateformes, web ou mobile.

Un dialogue riche en enseignements

Bien qu’intimidés, c’est avec une certaine fierté que nous avons accueilli les quelques 1000 personnes promises par Patrick dès 7h30 jeudi matin après deux jours de workshops. Une des choses qui nous est apparue comme frappante est la facilité avec laquelle les participants discutent entre eux sans pour autant se connaître. Le développement web et mobile est un monde de passionnés, et cela fait plaisir à voir.

Nous avons eu la possibilité de discuter avec Ives van Hoorne, créateur de Code Sandbox à tout juste 21 ans, un outil de développement web utilisé par 500 000 personnes. C’est très inspirant et motivant d’avoir la possibilité de rencontrer des gens aussi talentueux que jeunes dans ce cadre. HETIC nous pousse au quotidien à développer notre expertise pour être en mesure de répondre aux attentes futures du marché, et notre participation à ce type d'événements ne saurait être que bénéfique.

conference react europe 2018 hetic

Le futur de React et de sa communauté

React suscitant un intérêt grandissant de jours en jours, les cours en ligne à la fois sur des plateformes spécialisées ou bien directement sur Youtube se multiplient. Tous ces contenus facilitent aujourd’hui l’accès à React pour les développeurs qui cherchent à s’y intéresser. La réduction de la courbe d’apprentissage passe également par l’arrivée d’outils dits “Open & Code” permettant de s’essayer à React dans un environnement pré-configuré pour le langage. C’est le cas de Code Sandbox, éditeur de code dans le navigateur qui supporte React sans aucune configuration supplémentaire de la part de ses utilisateurs.

Par ailleurs, une des philosophies de React les plus mises en avant de nos jours est “Learn once, write everywhere”. En effet, React permet au quotidien à tous les développeurs qui l’utilisent de se concentrer sur leur produit et d’itérer rapidement. Avec une organisation sous forme d’arbre de composants, le maintien et la mise à jour de certaines parties de l’interface se font plus simplement. Durant la conférence, Vincent Riemer, développeur chez Symantec a présenté une nouvelle librairie, React Native DOM, qui couplée à React, participe à cette notion d’universalité et qui pourrait dans un futur proche, permettre de développer des composants utilisables à la fois sur le web et sur mobile sans adaptation.

conference react europe 2018 hetic

Finalement, depuis sa sortie il y a 5 ans, React représente une connaissance de plus en plus valorisée sur le marché du travail. Cette forte demande illustre le succès et la popularité de cette librairie qui devrait continuer à se démocratiser dans les années à venir. Depuis cette conférence, nous avons hâte de pouvoir contribuer à des projets Open Source, partager nos connaissances acquises durant cette conférence à nos camarades, et à l’avenir, organiser nous-mêmes des workshops afin de participer à cet élan.