Grande école
MBA e-business

Comment devenir Consultant business intelligence ?

Comment devenir consultant business intelligence ? Quelles missions, quel salaire en tant que designer web mobile ? Découvrez le métier mêlant technique, conception et business
Les métiers du web et de la 3D

Les métiers du digital se réinventent au fil du temps. Certains profils deviennent indispensables pour assurer la pérennité d’un groupe. Le consultant business intelligence ou consultant BI fait partie des experts que même les PME essaient d’avoir dans leur rang. Son apport ? Ce professionnel conçoit de précieux outils informatiques d’aide à la décision.

Les fonctions du consultant business intelligence

Les aléas du secteur économique confrontent souvent les entreprises à des difficultés. Pour y faire face, elles ont besoin d’une bonne stratégie en vue de trouver des solutions rapides et efficaces, voire en vue d’anticiper ces périodes de crispation. C’est dans cette optique qu’intervient le consultant business intelligence.
Ce professionnel se charge avant tout d’analyser les difficultés traversées par la société en vue d’identifier les besoins d’ordre technique ou technologique. Il veille ensuite à élaborer des solutions en se basant sur les données de l’entreprise, puis soumet ces dernières à la direction en tant qu’aide à la décision. En d’autres termes, le consultant BI a pour mission d’analyser les données, de procéder à leur tri et de sélectionner celles qui aideraient le groupe à trouver la solution à un problème donné.

Les missions du consultant business intelligence

Le consultant business intelligence a également pour mission de concevoir des outils informatiques d’aide à la décision. Pour la conception, il doit suivre un long procédé, allant de l’analyse des besoins de l’entreprise en passant par l’identification des données et leur utilité fonctionnelle, avant le développement du processus d’intégration.
Toutefois, le consultant BI ne veille pas uniquement à élaborer des outils, il forme également les collaborateurs à leur utilisation et leur manipulation. L’accompagnement du client est une autre tâche à laquelle ce professionnel s’attèle. Il s’agit entre autres d’échanges permanents avec les membres de la société. Cette démarche permet à l’expert de mieux comprendre les enjeux du projet et d’adapter les outils en fonction du contexte réel, mais aussi de relever les KPI’s pertinents pour mesurer l’effet des solutions apportées.

Les formations accessibles

Compte tenu de la pluralité des tâches du consultant business intelligence, son parcours est aussi un vrai challenge en soi. En effet, il faut avoir suivi une formation en gestion et comptabilité dans les grandes écoles pour être apte à identifier les problèmes et proposer des solutions en entreprise. Ce cursus est également complété par une formation (et/ou une spécialisation) en informatique. L’option informatique décisionnelle est souvent requise dans ce type de parcours. Ces formations sont indispensables pour devenir un consultant BI, car outre les connaissances en gestion d’entreprise, une maîtrise des logiciels de décision comme Sybase, Performance Point et Hyperion est requise. Il doit également être familiarisé avec l’univers des data allant de leur manipulation jusqu’à leur exploitation pour en tirer des connaissances ou des solutions.