Mastère CTO & Tech Lead
Mastère Big Data & IA

Comment devenir growth hacker ?

Comment devenir growth hacker ? Quelles missions, quel salaire en tant que data privacy officer ? Découvrez le métier mêlant marketing, webdesign et data management
Les métiers du web et de la 3D

Avec l’avènement massif des nouvelles technologies, tout évolue : les produits, les services, leur technique de lancement et leur moyen de distribution. La transition numérique nous emporte vers de nouveaux modèles économiques qui influent sur les techniques de gestion des valeurs. Dans ce monde devenu plus complexe, le growth hacker profite de ces innovations pour aider l’entreprise à optimiser son chiffre d’affaires.

Les fonctions d'un growth hacker

Le growth hacker cherche les nouveaux canaux afin d’optimiser la croissance du site. Il définit la stratégie visant à attirer de nouveaux utilisateurs sur le site ou l’application mobile de son client.
Lors de l’élaboration de tous ces projets, il prend toujours en compte les innovations et la tendance du marché. Le growth hacker réalise également des enquêtes et analyse les données obtenues avec l’aide des systèmes de tracking.

Pour accomplir ces tâches, le growth hacker doit maîtriser les indicateurs clé de performance, le marketing créatif, la data science et la modélisation de scénario onboarding. Une compétence en développement web est aussi exigée. En outre, la créativité, l’aisance relationnelle et la curiosité sont indispensables pour exercer ce métier. La maîtrise de l’anglais est aussi un atout.

Le salaire annuel brut d’un growth hacker débutant commence à 35 000 €, mais évolue avec son expérience.

Le salaire d'un growth hacker

Le salaire annuel brut d’un growth hacker débutant commence à 35 000 €, mais évolue avec son expérience.
Généralement, un étudiant fraîchement diplômé n’arrive pas tout de suite à ce poste. Le terme débutant désigne les personnes qui occupent cette fonction pour la première fois, mais qui ont déjà de l’expérience dans les milieux du marketing et du digital.

Mises à part les augmentations de salaire, d’autres métiers s’ouvrent aussi au growth hacker, notamment celui de head of marketing ou de chef de projet expérience utilisateur.

Quellesformations pour devenir Growth Hacker

Il n’existe pas encore d’institut supérieur spécialisé dans la formation de growth hacker. Toutefois, des grandes écoles web comme HETIC proposent toutes les formations nécessaires pour exercer ce métier. Son programme « Grande École » permet d’apprendre le webmarketing, le webdesign, l’intelligence business et le data management platform. Le programme complet dure 5 ans. Toutefois, il est possible de remplir les missions d’un growth hacker au terme du bac +4. Le bachelor Webmarketing & UX Design est une autre option proposée par HETIC. Au cours de 3 ans d’études, vous apprendrez le SEO, le S.E.A, le social media, , l'UX design, les bases du développement web et les différentes technologies de l’information ainsi que la méthodologie et la communication.

Le programme Grande École (Bac+5)

Durée : 5 ans
Niveau d'admission : Bac/+1/+2/+3
Rentrée : Octobre
Rythme : 4 ans en Initial avec stages+ 1 an en Alternance

Développement web, data & IA, Webdesign, Webmarketing, UX Design, Communication, Entrepreneuriat & gestion de projet... En 5 ans, vous deviendrez un expert du web possédant une vision complète de l'écosystème numérique.

Bachelor Webmarketing & UX Design (Bac+3)

Durée : 3 ans
Niveau d'admission : Bac/+1/+2
Rentrée : Octobre

Rythme : 2 ans en Initial + 1 an en Alternance

Durant 3 ans à HETIC vous apprendrez à générer, mesurer, analyser et optimiser l'audience d'un site web ainsi qu'a prototyper et designer des interfaces utilisateurs. SEO, SEA, Analytics, Social Media, UX Design, Rédaction de Contenu, Emailing... Objectif : devenir un professionnel accompli et aguerri.